Menu Close

Category: Sport

Essai photos filées à Paris

Depuis mon dernier article «  Métro parisien  » il y a deux semaines, je n’ai rien publié. Je me suis imposé une petite pause, le temps d’avoir une réflection sur mes images et aux projets photos à venir. J’avais également envie de repenser mes prises de vues, d’échanger avec d’autres photographes (pros et amateurs) et de m’essayer à de nouvelles techniques.

Je reviens donc en m’essayant à une technique bien connu des photographes sportifs et plus particulièrement automobiles « le filé ». Elle consiste à isoler un objet, un véhicule, un animal, une personne se déplaçant avec une vitesse d’obturation lente. Cela permet, en choisissant une profondeur de champs adaptée, d’obtenir une zone nette sur l’objet en mouvement alors que le fond donne la sensation de défiler. Pour cet essai, je me suis cantonné aux véhicules roulant (voiture, moto, vélo et autres). Dans l’avenir, je tenterai de prendre d’autres sujets.

Je vous laisse le soin de visualiser le résultat qui j’espère vous surprendra. Je vous ne cache pas que pour résussir chacune de ces photos en appliquant cette technique, j’en ai loupé un paquet. J’attends avec impatience vos impressions.

(Texte et photos non libre de droit) 

Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Le-file Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Essai photos filées à Paris

Mon autre passion

La photo n’est pas la seule activité qui me passionne. En effet, je pratique un sport « le ju jistu », depuis 2006 qui me procure
autant de plaisir (j’avoue ce n’est pas du même registre).

Le ju jistu (technique de la souplesse en japonais) est un Art Martial autrefois utilisé par les samouraïs et à l’origine par la suite du Judo et de l’Aïkido. Les techniques enseignées sont
celles de la frappe, des projections et des immobilisations. Le but est de pourvoir se défendre contre un assaillant plus fort ou armé avec minimum d’énergie. Il permet également d’améliorer sa
condition physique et mentale. 

Il était donc normal que je conjugue ces 2 passions pour en faire un reportage photo pour mon club le Kodokan Club Courbevoie. Ce dernier possède tout ce qu’il faut pour une bonne pratique: un
bon encadrement sportif, un des plus grands tatami du département, de bons professeurs etc …

Pour les plus curieux voici le lien du KCC link.

Vous verrez ci-dessous comment se déroule un entraînement d’1h30 sous l’oeil d’un professeur 6ème Dan (s’il vous plaît) respecteux d’un travail bien fait de ses ju jistuka : échauffement,
exercices techniques, Randori au sol, combats pieds poings et en fin de cours des étirements pour détendre le corps. Tout ça dans un super état d’esprit je tiens à le signaler, il y a une très
bonne ambiance.    

Ce reportage fut un exercice très intéressant pour moi puisqu’il m’a permis de gérer plusieurs paramètres clés pour prendre des photos sportives en salle. Il a fallu que j’adapte la sensibilité
iso selon l’objectif, l’ouverture du diaphragme au max, une vitesse d’obturation suffisament élevée pour saisir des images pas trop bruitées, lumineuses et figées. 

Ju-Jistu 0031

 

Ju-Jistu 0072

 

Ju-Jistu 0116

 

Ju-Jistu 0139

 

Ju-Jistu 0146

 

Ju-Jistu 0195

 

Ju-Jistu 0226

 

Ju-Jistu 0255

 

Ju-Jistu 0261

 

Ju-Jistu 0394

 

Ju-Jistu 0400

 

Ju-Jistu 0415

 

Ju-Jistu 0406

 

Ju-Jistu 0405

 

Ju-Jistu 0331

 

Ju-Jistu 0338

 

Ju-Jistu 0343

 

Ju-Jistu 0490

 

Ju-Jistu 0450

 

Ju-Jistu 0570

 

Ju-Jistu 0507

 

Ju-Jistu 0576

 

Ju-Jistu 0582

 

Ju-Jistu 0588

 

Ju-Jistu 0607

 

Partager l’article !
 
Mon autre passion:
La photo n’est pas la seule activité qui me passionne. En effet, je pratique un sport « le ju jistu », depuis 2006 qui me procu …